Château d'Hurigny

Publié le 30 janvier 2017

Le château du Tinailler à Hurigny à 10 minutes de Mâcon dispose d'un parc verdoyant et arboré. Visitez-le !

Le château du Tinailler à Hurigny à 10 minutes de Mâcon dispose d'un parc verdoyant et arboré. Il accueille de nombreuses activités, dont des tournois de Mölkki, mais aussi des mariages.

Le Château est passé de main en main durant plusieurs siècles. Il est fait mention d’une châtellenie royale pourvue d'une maison forte ceinte de fossés dès le XIV siècle. En 1666, le domaine est vendu aux Ursulines de Mâcon

En 1671, c’est au tour de Philippe-Étienne de Lamartine, conseiller-secrétaire du roi, fils aîné d'Étienne Lamartine  et d'Anne Galoche et auteur de la branche aînée des Lamartine, dite Lamartine d'Hurigny (son frère cadet, Jean-Baptiste, auteur de la branche de Lamartine de Montceau, est l'ancêtre du poète Alphonse Lamartine) de faire l’acquisition des lieux. En 1787 : le domaine échoit à Pierre de Montherod de Montferrand, qui émigre. 

7 ans plus tard, le château est vendu à un notaire de Senozan, Joseph Meziat. 

Pendant la révolution française, l'édifice reçut la visite des « brigands révolutionnaires », mis en déroute par la milice bourgeoise mâconnaise. Le seigneur ayant émigré, le château vendu.

Une nouvelle vente fait passer en 1824 le domaine entre les mains de M. Turin, négociant ; sa fille et héritière épouse le comte Léon de Leusse et le petit-fils de ce dernier, Raymond de Leusse, épouse une descendante de Philippe-Étienne de Lamartine

Il faudra attendre 1988 pour que la municipalité d’Hurigny fasse acquisition du Château du Tinailler, cédé par le comte R. de Leusse.

Le Château est précédé d'une porte cochère sans couronnement dont les piliers en bossage en table portent des vases d'ornement. L’édifice comprend un petit bâtiment de plan rectangulaire couvert d'un haut toit à croupes. Au centre de chacune des façades, un avant-corps de trois travées est couronné d'un fronton. Les lucarnes à pignon découvert sont flanquées d'ailerons et surmontées de boules d'amortissement.

Les photos Château d'Hurigny