Djihad à la MJC Héritan, le 23 avril

Publié le 8 avril 2018

Une pièce remarquable à voir le 23 avril à la MJC Héritan.

En avril, bien dans son rôle de d'éducation populaire, la MJC Héritan a le privilège d'accueillir sur sa Scène permanente, la pièce Djihad.

Ce spectacle joué dans de nombreuses villes de France et de Belgique et à Paris au Palais des glaces est en avril à Mâcon pour 3 représentations. 

Télérama s'est fait l'écho de cette pièce remarquable "Peut-on rire, désormais, des pérégrinations d'apprentis djihadistes bruxellois en route pour la Syrie, où ils espèrent combattre et mourir « les armes à la main, comme on leur a promis » — et comme ils l'ont bêtement cru  ? Le metteur en scène et comédien Ismaël Saidi parie que oui. Sa tragi-comédie est un « ascenseur émotionnel », où l'abominable projet du trio nous mortifie en même temps que les aberrantes — mais pas si bêtes, à bien y réfléchir — questions de Reda nous font sourire et que la froideur cinglante de Ben nous pétrifie. Le tout sous les tressautements provoqués par d'assourdissantes déflagrations..."

Ancien flic, lui-même passé par le culte du Coran, Ismaël Saidi fait un tabac avec ses pièces comiques sur la radicalisation. Son objectif : libérer la parole et éviter le pire.

Des séances scolaires sont organisées et la séance tout public aura lieu le lundi 23 avril.

Djihad suit le parcours de trois jeunes bruxellois oisifs, Ben, Reda et Ismaël. Ils décident de partir au nom de leur religion en Syrie pour combattre aux côtés des autres djihadistes.

Le long de cette odyssée tragi-comique qui les mènera de Schaerbeek à Homs, en passant par Istanbul, ils découvriront les raisons qui les ont chacun poussé à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique queprévue. Avant tout une comédie, Djihad fait rire des clichés de toutes les religions, en levant le silence sur les tabous de chacun. Réelle catharsis, la pièce révèle sur scène nos angoisses les plus profondes, la peur de l’autre et ce qu’elle engendre.