Festival Effervescence 2018 : interview de Gaël Labanti

Publié le 7 octobre 2018

Troisième édition du festival effervescence à Mâcon du 10 au 15 octobre 2018. Rencontre à cette occasion avec le directeur artistique de l’événement, Gaël Labanti.

Propos recueillis par Hervé Troccaz

Quel bilan tirez-vous des précédentes éditions ?

La manifestation culturelle est désormais bien intégrée dans le paysage mâconnais. Nous nous réjouissons également de notre bonne entente avec l’équipe du Cinémarivaux. Le directeur du multiplexe, Guillaume Fourrière, et son équipe, effectuent un travail de l’ombre formidable ! Sans eux, rien ne serait possible.

Quelles sont les différences par rapport aux précédentes éditions ?

Nous ne réaliserons aucun changement notable ! Le Festival Effervescence reste toujours basé sur le thème des 5 sens : l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher et le goût. Nous avons toujours la volonté de proposer un programme éclectique. Toutes les nationalités sont représentées. Comme lors des précédentes éditions, de nombreux invités viendront présenter leur passion pour le septième art. Le métier de directeur de la photo sera particulièrement à l’honneur lors de cette édition 2018 !

Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur un réseau associatif et de nouveaux partenaires comme La cave à musique, le Crescent, la médiathèque, ou encore L’embobiné. Nous partageons la même philosophie de la culture. Le festival sera également élargit sur six jours, contre quatre auparavant. Ce nouveau calendrier permettra de faire fonctionner le bouche-à-oreille et de découvrir de nouveaux films. Désormais, le Festival Effervescence se déroulera du mercredi au lundi, soit deux jours de plus au total. Une trentaine de films seront présentés avec de 20 à 30 invités.

Pourquoi avoir mis à l’honneur le métier de directeur de la photo ?

C’est un métier méconnu, et nous avons souhaité que le public mâconnais découvre tous ses secrets. Nous avons invité Peter Suschitzky, un maître dans son domaine. Il a été le directeur de la photo de L’empire contre-attaque, du Rocky Horror Picture Show. Il viendra spécialement de Londres pour présenter une master-class.

Nous allons accueillir également de nombreuses avant-premières, en préambule du festival. Nous avons intitulé cette section Préam« bulles ». Gilles Lellouche viendra ainsi présenter son nouveau film qui avait été sélectionné à Cannes, intitulé "Le grand bain". Ce sera l’un des événements de la rentrée une comédie avec au générique Benoit Poelvoorde, Philippe Katherine, Mathieu Amalric, Virginie Efira et Guillaume Canet.

Kheiron viendra également présenter son second long-métrage en tant que réalisateur, où il dirige André Dussolier et Catherine Deneuve, « Mauvaises herbes » . J’avais beaucoup aimé son premier film, "Nous trois ou rien".

Cette année 2018 marque également les 30 ans du film Le Grand Bleu de Luc Besson. Le long-métrage sera présenté en copie restaurée sur grand écran le mardi.

Vous accordez également une grande importance aux jeux de mots dans l’intitulé des sections du programme !

Nous réalisons en effet de nombreux jeux de mots : "L’oreille est hardie", "Le sixième sens", "Adolé-sens" etc. C’est un joli clin d’œil et cela demeure cohérent. Car malgré l’éclectisme de la programmation, cette dernière demeure cohérente.

Par ailleurs, nous allons réaliser un partenariat avec les Vendanges de l’humour, qui sélectionneront des comédies. Ce qui permettra de mettre en valeur leur festival, quelques semaines avant le coup d’envoi de leur manifestation culturelle.

Le Festival Effervescence s’appuie également sur de nombreux bénévoles…

Le festival s’appuie sur des bénévoles très impliqués ! Je coordonne le tout à distance ; mais je sais que je peux m’appuyer sur une équipe impliquée, un noyau dur de vingt personnes toute l’année et une quarantaine durant le festival. Chacun apporte beaucoup d’énergie !

La thématique du festival s’accorde bien avec la région !

Nous avons une thématique clairement identifiée, qui s’accorde bien avec la Bourgogne. Cette dernière est très agréable en octobre,  le thème d’Effervescence se prête bien aux appétences de la région pour le bien-vivre et la gastronomie.

> Site officiel du Festival Effervescence

Les photos Festival Effervescence 2018 : interview de Gaël Labanti